}

Maladie mentale vs santé mentale

La définition de la santé mentale est la suivante : Il s’agit d’un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté » (OMS, 2010).


Il s’agit d’un équilibre entre les divers aspects de la vie sociale, physique, mentale, économique et spirituelle
Alors que la maladie mentale, parfois appelée trouble mental, est un ensemble de manifestations cliniques d'ordre psychologique et comportemental qui ne sont pas toujours aisées à identifier. Ces signes incluent les troubles de l'humeur, une altération de la perception de la réalité ou l'anxiété. Le choix du traitement médicamenteux dépend des troubles présentés. La prise en charge psychologique est fondamentale.
http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/39313-maladie-mentale-definition


Selon ces définitions, la personne atteinte d’un trouble de la santé mentale a perdu cet état de bien-être qui permet de se sentir un membre à part entière de sa communauté et d’y exercer un rôle productif et valorisant. Au contraire, elle peut vivre un état de détresse important et voir restreintes ses habiletés personnelles, sociales, familiales, comportementales et communautaires.
Ce sont surtout les comportements inadaptés, bizarres, perturbateurs ou dangereux qui peuvent conduire la personne à se faire hospitaliser pour un séjour plus ou moins long. Enfin, les troubles de la santé mentale frappent toutes les couches de la société, indépendamment de la situation socio-économique, de la scolarité ou de statut social; mais elle peut être perçue différemment d’une culture à une autre.

Il est aussi  important de faire la différence entre un trait et un trouble de personnalité. Le trait de personnalité ne constitue pas un trouble de santé mentale. C’est en fait une caractéristique qui permet de différencier un individu d’un autre. Cette caractéristique se traduit par des stratégies ou des comportements adaptatifs utiles à la survie de l’individu (ex : compétitif, dépendant, résistant, méfiant, ouvert, sociable, généreux, etc.) et qui lui permettent de composer avec son environnement.


Quant au trouble de personnalité, il est construit en partie sur des traits de personnalité se manifestant de façon inadéquate ou dans des situations inappropriées et conduisant à la souffrance de la personne plutôt qu’à son bien-être. Les causes peuvent être multiples.